Valérian et la Cité des mille planètes 2
EuropaCorp

"Tu vois Inception ou Matrix ? C'est ça Valérian." En novembre 2016, Première racontait l'histoire de la création de Valérian et la Cité des mille planètes, le film le plus ambitieux de Luc Besson.

Pour patienter jusqu'à la première diffusion en clair de Valérian et la Cité des mille planètes, ce dimanche soir sur TF1, voici un extrait de notre dossier consacré au film au sein du numéro de Première 474, paru en novembre 2016,avec Cara Delevingne et Dane Dehaan en couverture.

 

Première

Acheter ce numéro
S'abonner à Première

En 2016, Première rencontraient Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, les créateurs de la bande dessinée d'origine Valérian et Laureline, créée en novembre 1967 dans les pages du magazine Pilote. Une BD qui a marqué l'imaginaire de Besson. Le cinéaste a longtemps rêvé de la porter à l'écran. Vingt ans après Le Cinquième élément -sur lequel Mézières a collaboré- le réalisateur du Grand bleu peut enfin réaliser son rêve, grâce à la logistique de son studio EuropaCorp. Car le film a été tourné, pour un budget de 190 millions d'euros, dans les murs de la Cité du cinéma à Saint-Denis. C'est le film le plus cher jamais tourné en France, et il a réuni une équipe internationale, des néo-zélandais de Weta (ceux du Seigneur des Anneaux et Avatar) aux canadiens de Rodeo FX (Lucy).

Voici des images du tournage partagées par Luc Besson en 2016 et 2017 (tout au long des prises de vue et de la post-production) sur son compte Instagram et celui d'EuropaCorp :

DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR

1. Valérian
Sorti le 26 juillet 2017
Réalisé par Luc Besson
Budget : 170 millions d’euros
Près de 20 ans après Le Cinquième élément, Luc Besson s’offre donc un nouveau blockbuster très cher. Valérian est loin devant toutes les autres productions de la liste, et pour se rembourser, son succès devra être planétaire. Pour mettre toutes les chances de son côté, le réalisateur l’a tourné en anglais avec un casting international (Cara Delevingne, Dane DeHaan, Rihanna, Mathieu Kassovitz en caméo…).

Valérian : Luc Besson revient sur la fabrication du film français le plus cher de tous les temps

Besson a réuni autour de lui ses fidèles, du directeur de la photographie Thierry Arbogast au costumier Olivier Bériot en passant par le chef décorateur Hugues Tissandier (Jeanne d'Arc, Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec) et le designer Sylvain Despretz (storyboardeur de Gladiator, entre autres). Sans oublier la productrice Virginie Besson-Silla qui supervise l'ensemble de la création de ce projet pharaonique. Ce sont eux qui nous ont raconté la genèse de Valérian et la Cité des mille planètes. "Tu vois Inception ou Matrix ? C'est ça Valérian. A la sauce Besson. Un vrai truc capable de plier l'esprit du spectateur. On est au niveau de George Lucas, James Cameron, Peter Jackson. On repousse les limites", s'enthousiasme Scott Stokdyk, superviseur des effets visuels, qui a remporté un Oscar pour Spider-Man 2.

Quant aux créateurs de Valérian et Laureline, Pierre Christin et Jean-Claude Mézières , ils ne tarissaient pas d'éloges envers ce projet ambitieux. Leur entretien complet est à lire ici :

Rencontre avec les créateurs de Valérian : "Voir notre BD être adaptée au ciné, quel pied !"

L'histoire de Valérian : Nous sommes en 2740. Valérian et Laureline sont deux agents spatio-temporels. A bord de leur vaisseau, l'Intruder, ils sillonnent l'espace et le temps afin d'accomplir les différentes missions que leur confie le Pouvoir Central. Cette nouvelle aventure les emmène sur la station orbitale Alpha, qui abrite 17 millions d'individus venant des quatre coins de l'univers. Près de 8000 espèces différentes y échangent leurs connaissances et leurs savoirs, leurs technologies et leurs pouvoirs. Le pire endroit pour mener une enquête...

Bande-annonce de Valérian :

Valérian/Le Cinquième élément : Laureline dans l’ombre de Leeloo