21 ans après Requiem for a Dream, Jared Leto et Darren Aronofsky refont équipe
SAGITTAIRE FILMS

Adrift est une histoire de fantômes imaginée par l'auteur de Ring, Koji Suzuki.

Darren Aronofsky sera un réalisateur bien occupé ces prochains mois. Après avoir tourné l'adaptation de la pièce The Whale, avec Brendan Fraser dans le rôle d'un homme en surpoids qui peine à communiquer avec sa fille, il devrait retrouver Jared Leto pour Adrift, un film d'horreur se déroulant à bord d'un bateau fantôme. Deadline précise que l'acteur et sa partenaire en production Emma Ludbrook ont passé dix ans à essayer d'acquérir les droits de cette histoire concoctée par Koji Suzuki, l'auteur des mangas Ring, qui ont inspiré les films à succès The Ring. Maintenant que le contrat est signé, ils se sont tournés vers Blumhouse et Aronofsky pour la faire adapter.

The Whale : Brendan Fraser sera la star du prochain film de Darren Aronofsky

Ce projet devrait donc marquer les retrouvailles entre le comédien et le réalisateur de Requiem for a Dream, grand succès critique de l'an 2000. Ce film choc sur un couple de jeunes drogués, qui était également porté par Ellen Burstyn, Jennifer Connelly et Marlon Wayans, a marqué le public, sans pour autant faire un carton en salles (il a rapporté 7,4 millions de dollars dans le monde pour 4,5 millions de budget). Le duo ne s'est plus retrouvé par la suite, jusqu'à Adrift, donc, qui n'a pour l'instant pas de dates de tournage. Il faut dire que l'agenda de Leto est aussi rempli que celui d'Aronofsky : en plus de ses projets déjà tournés (Morbius, The Little Things, le ''director's cut'' de Justice League par Zack Snyder...), il doit prochainement être la star de Gucci, le biopic de l'homme d'affaires assassiné en 1995, qui sera mis en scène par Ridley Scott, et d'une nouvelle suite de Tron.

Requiem for a Dream : Clint Mansell revient sur sa BO culte

A lire aussi sur Première

Une affaire de détails: Une série B efficace portée par un grand Denzel Washington [critique]

Souffrant de la comparaison avec Seven mais d'une ambiguïté et d'une amoralité réjouissantes, le nouveau John Lee Hancock débarque aujourd'hui en VOD