Titre original No Time to Die
Date de sortie 6 octobre 2021
Durée 163 mn
Réalisé par Cary Joji Fukunaga
Avec Daniel Craig , Rami Malek , Léa Seydoux
Scénariste(s) Neal Purvis, Ian Fleming, Robert Wade, Scott Z Burns, Phoebe Waller-Bridge, Cary Joji Fukunaga
Distributeur Universal Pictures International France
Année de production 2021
Pays de production Grande-Bretagne, Etats-Unis
Genre Film d'action
Couleur Couleur

Synopsis

James Bond a quitté les services secrets et coule des jours heureux en Jamaïque. Mais sa tranquillité est de courte durée car son vieil ami Felix Leiter de la CIA débarque pour solliciter son aide : il s'agit de sauver un scientifique qui vient d'être kidnappé. Mais la mission se révèle bien plus dangereuse que prévu et Bond se retrouve aux trousses d'un mystérieux ennemi détenant de redoutables armes technologiques…

Offres VOD de Mourir peut attendre

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Mourir peut attendre

Critiques de Mourir peut attendre

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    Étrangement goguenard au sein d’une série qui jouait la carte du sérieux le plus absolu depuis 2006, Mourir peut attendre est très convaincant quand il envisage -enfin !- de nouveau James Bond comme un film essentiellement très distrayant. Le problème est de rester distrayant pendant 2h43 (on compte le générique dedans). Or, sur ce point, c’est clairement loupé. Une séquence en Jamaïque où Daniel Craig, mutique, est plus présent que jamais, puis une séquence d’action formidable à Cuba avec une Ana de Armas vraiment géniale en apprentie espionne pleine de surprises. Et là...

    Revenons au début. Après un générique bordélique sans véritable idée directrice, et une heure formidablement efficace, la puissance de la franchise reprend ses droits -tout en restant curieusement très chiche en termes d’action pure-, écrase littéralement Craig, et donc ce qui faisait la force de ses Bond : son individualité. Cerné par les seconds rôles plus ou moins inspirés (Lashana Lynch est une excellente sidekick, tandis que Ben Whishaw et Ralph Fiennes semblent lessivés), Craig disparaît peu à peu sous nos yeux, et le film se déroule, interminable, comme un clone de Mission : Impossible. Le tout jusqu’à sa conclusion avec Grand Méchant Diabolique & Savant Fou Russe dans une Base Secrète menaçant le Monde. La franchise est bel et bien de retour, plus forte que jamais, comme à la fin de 007 Spectre où Blofeld menaçait le monde en sandales et pyjama Mao dans sa cachette du désert.

    Truffé de répliques méta pour bien souligner que la fin est là, sous nos yeux ("letting go is hard", grogne Craig, ou encore "dommage, j’étais un gros fan" comme le déclare un bad guy croyant avoir descendu 007), Mourir peut attendre tente également d’avoir la stature d’un monument romantique, tragique. Pour cela, le film convoque les citations littérales, surtout musicales, de Au service secret de Sa Majesté, le seul Bond -avec bien sûr le Casino Royale de Craig, et la fin de Skyfall- qui soit parvenu à atteindre le plus haut degré d’émotion. A la fin, le sentiment que provoquera en vous Mourir peut attendre dépendra plus de votre attachement à une franchise qu’à un acteur. Est-ce que c’est une bonne nouvelle ? Pour l’industrie, évidemment oui. James Bond reviendra, plus personne n’en doute

Dernières News sur Mourir peut attendre

Bond 26 : quel futur pour James Bond ?

Comment réinventer la saga James Bond après le départ de Daniel Craig ? Nos 007 idées pour la suite.

Christoph Waltz dans un documentaire Arte

L'acteur d'Inglourious Basterds, Big Eyes et 007 Spectre est mis à l'honneur.

Casting de Mourir peut attendre

Daniel Craig
James Bond „007“
Rami Malek
Lyutsifer Safin
Léa Seydoux
Madeleine Swann